vendredi 7 février 2014

Un espion au Tibet...


Mon prochain roman "Moi, Das, espion au Tibet", aura pour sujet la vie d'un personnage hors du commun, bien oublié aujourd'hui : Sarat Chandra Das (1849-1917).
Au cours du XIXe siècle, les Britanniques envoyèrent des explorateurs-espions au-delà de l’Himalaya, au Tibet interdit aux étrangers, dans le but de remplir les blancs des cartes. Derrière les motivations scientifiques se cachaient un autre objectif : l’expansion coloniale. Sarat Chandra Das, lettré originaire du Bengale, fut l’un des plus célèbres de ces espions. Ses exploits lui valurent en son temps une célébrité internationale, si grande que Rudyard Kipling en fit même un des personnages de son roman « Kim »...



Source illustration : Image © Royal Geographical Society (with IBG)
"This painting shows the pundit, Sarat Chandra Das, travelling incognito on a yak in 1879. He is crossing the Donkhya Pass in India at 18,000 feet (5,486m)."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pas de ça Lisette !

Pas de ça Lisette !   Ma mère, qui était née en 1914, employait volontiers cette expression française ancienne, destinée à mettre en garde o...