vendredi 30 janvier 2015

Karmapa


Sa Sainteté le XVIe Gwelwa Karmapa, l’un des personnages les plus importants du Bouddhisme tibétain, est ici photographié en septembre 1979, dans la petite maison qu’il occupait près de son monastère de Rumtek au Sikkim. 

Photo Bernard Grandjean - Tous droits réservés

Il était né en 1924 au Tibet, dans le Kham, et avait fui en Inde pour échapper aux Chinois. Il est « parti pour les Terres Pures » en 1981. Etrangement, le jour de la crémation de son corps, ses deux petits chiens Apso sont morts (on en voit un sur la photo).

Le XVIe Karmapa a actuellement deux successeurs rivaux. Cette situation est née d’une discorde entre les « régents » de la tradition Karma Kagyu, dont l’un n’a pas admis la désignation de Orgyen Trinley Dorje, pourtant reconnu à la fois par le gouvernement chinois et par le Dalaï lama. Un tel cas de figure n’est pas rare dans l’Histoire du Tibet...

 Orgyen Trinley Dorje s’est échappé du Tibet en décembre 1999 après une fuite rocambolesque à la barbe de l’occupant chinois. Du fait de l’actuelle discorde, il n’occupe pas le superbe monastère de Rumtek, mais réside près de Dharamsala en Inde. 

Photo Bernard Grandjean - Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une affaire ténébreuse...

La "comtesse des Ténèbres" est l'une des grandes énigmes de l'Histoire française. La femme, toujours voilée, protégée pa...