lundi 29 janvier 2018

Du danger de la lecture des romans !


Un extrait, amusant pour un auteur, des « Avis d’une mère à sa fille » de Madame de Lambert (éditions Rivages Poche ). L'ouvrage a été écrit à la toute fin du XVIIe siècle :

« …La lecture des romans est plus dangereuse : je ne voudrais pas qu’on en fit un grand usage ; ils mettent du faux dans l’esprit. Le roman, n’étant jamais pris sur le vrai, allume l’imagination, affaiblit la pudeur, met le désordre dans le cœur, et, pour peu qu’une jeune personne ait de la disposition pour la tendresse, hâte et précipite son penchant… »

Naturellement, je partage absolument l’avis de la marquise de Lambert. Le charmant portait ci-dessous, peint par Pietro Antonio Rotari (1707-1762), me semble la preuve de la pertinence de son jugement…


Une preuve supplémentaire de la justesse des recommandations de la marquise se trouve ici :


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La petite porte...

" Comme il l’entraînait vers la porte-fenêtre par laquelle les visiteurs passaient du château au parc, elle le ti...