lundi 6 août 2018

Sur un banc ombragé

« Avant de continuer leur promenade, ils se reposèrent un moment sur un banc ombragé par les aulnes de la berge, à contempler les roseaux et les nénuphars. »
Extrait de « La demoiselle de Rosling », Éditions du 38. 


Jean-Frédéric Schall (Strasbourg 1752-Paris 1825)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une affaire ténébreuse...

La "comtesse des Ténèbres" est l'une des grandes énigmes de l'Histoire française. La femme, toujours voilée, protégée pa...