mardi 26 mars 2019

Une fille de chair et de sang...


"... Il aurait pu rester ainsi des heures innombrables, face à ce miracle apparu sous ses yeux éblouis. A la différence qu’il n’avait pas devant lui un marbre de Pierre Julien ou de Gabriel de Grupello, mais une fille de chair et de sang, dont les magnifiques anglaises noires ruisselaient sur le tissu fleuri du canapé."
Extrait de La demoiselle de Rosling, aux Éditions du 38.


Bronze de Gabriel de Grupello (Eve, 1700-1705)

Marbre de Pierre Julien (1731-1804), Musée du Louvre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une affaire ténébreuse...

La "comtesse des Ténèbres" est l'une des grandes énigmes de l'Histoire française. La femme, toujours voilée, protégée pa...