mardi 11 juin 2019

Éros et Thanatos


Clemente Susini, (1754-1814) était sculpteur et anatomiste à Florence. Il nous a laissé des corps en cire d’un réalisme étonnant, à couches multiples, grâce auxquels les étudiants en médecine de son temps pouvaient s’initier aux mystères de l’anatomie. Ces sculptures atteignent parfois la qualité de véritables œuvres d’art.
L’une des plus connues est la "Vénus anatomique" (par analogie à la célèbre Vénus des Médicis), réalisée en 1781-82. Mais cette Vénus, parée d’un touchant collier de perles, interroge. Son visage extasié me rappelle une certaine toile de Jean-Baptiste Greuze, ainsi qu’un sanguine très voisine intitulée "volupté" : même cheveux dénoués, même visage chaviré, même bouche entrouverte… La jeune femme de Susini semble ainsi offerte tout aussi bien au plaisir des sens qu’à la science médicale… L’extraordinaire sculpteur aurait-il anticipé sur le couple freudien d'Éros et Thanatos ?






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pas de ça Lisette !

Pas de ça Lisette !   Ma mère, qui était née en 1914, employait volontiers cette expression française ancienne, destinée à mettre en garde o...