lundi 14 octobre 2019

Aiguillettes...

Aiguillette, sorte de lien textile unissant deux parties d'un vêtement (pourpoint, braguette, etc.) et pouvant se terminer par une pièce de métal appelée ferret (nous en avons gardé la trace avec par exemple nos modernes lacets de chaussure). Les ferrets pouvaient être précieux : souvenons-nous de ceux de la reine et des trois mousquetaires !
Jusqu’au XVIIe siècle, ne pas pouvoir la "dénouer", c’était se voir interdire les plaisirs de l’amour. Quand aux hommes qui cherchaient le plaisir on disait qu’ils "courraient l’aiguillette". Le XVIIIe siècle est sceptique quand au maléfices du "nouement" des aiguillettes, comme le dit cet article de l'Encyclopédie :
"Pour ce qui est de la frigidité causée par maléfice, qu’on appelle vulgairement nouement d’aiguillette, elle peut être procurée par des secrets naturels, ce qui est le plus ordinaire, ou par art magique, supposé qu’il se trouve quelqu’un dans ce cas."
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une affaire ténébreuse...

La "comtesse des Ténèbres" est l'une des grandes énigmes de l'Histoire française. La femme, toujours voilée, protégée pa...