mardi 19 janvier 2021

Vive le vent !

 Le vent est rarement l’ami des femmes. C’était particulièrement vrai au XVIIIe siècle, siècle où les robes étaient amples, comme l’illustre ce portrait d’une dame de 1782 par Gaspard Duché de Vancy (1756-1788, disparu dans l’expédition de La Pérouse dont il était le peintre officiel. On a cru avoir retrouvé son crâne aux Iles Salomon en 2008, mais les études ADN se sont révélées peu concluantes).

Vers la fin du siècle, les vêtements féminins colleront au corps, une mode qui s’épanouira sous l’Empire. Les gravures ci-dessous montrent que le vent continuera pourtant à être farceur avec les dames…
 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une affaire ténébreuse...

La "comtesse des Ténèbres" est l'une des grandes énigmes de l'Histoire française. La femme, toujours voilée, protégée pa...