samedi 27 février 2021

Copie !

Copie ! Pierre-Antoine Baudouin, né en 1723 et mort en 1769, est un peintre français, gendre et élève de Boucher. Ci-dessous, l’un de ses plus célèbres tableaux, La lecture ; une toile remarquable par sa construction (notez les deux diagonales du tableau) et le sujet : le cabinet d’une jeune aristocrate cultivée (livres, globe terrestre, cartes, instrument de musique…). La jeune femme est abandonnée, les yeux au ciel ; un sein s’est échappé de sa robe. Le livre qui sans doute nourrit ses songes (ou ses fantasmes), vient de lui échapper… Dans sa niche, son petit chien rêve également.

En-dessous, le même tableau, repris par Lars Henning Boman (1720-1789 ou 1790), un peintre suédois qui n’a pas le même talent, même dans la copie… Comment Boman a-t-il eu connaissance de la toile de Baudoin ? Peut-être grâce à une gravure, puisque les toiles de maîtres étaient souvent multipliées par ce procédé ; ceci pourrait également expliquer cette représentation en miroir. Boman a un peu simplifié le décor, (et il a réveillé le chien !). La lectrice, pas très jolie, est affalée et non pas abandonnée, les couleurs sont grossières (mais une mauvaise restauration a pu jouer), le résultat vraiment assez moche...

 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une affaire ténébreuse...

La "comtesse des Ténèbres" est l'une des grandes énigmes de l'Histoire française. La femme, toujours voilée, protégée pa...