mardi 25 février 2020

Beauté tropicale

"— Vraiment charmantes, ces deux nanas, déclara Dacosta, intelligentes et sacrément bien roulées ! Je me ferais volontiers la petite Gopika !
— Pas plutôt sa copine, la belle actrice aux yeux bridés et à la peau couleur d’ivoire ?
— Non, elle a la peau plus claire, c’est vrai, mais c’est la jolie Gopika qui m’a tapé dans l’œil."
Extrait de Panique à l’hôtel Kangchenjunga (série Crimes en Himalaya), publié aux Éditions du 38.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une affaire ténébreuse...

La "comtesse des Ténèbres" est l'une des grandes énigmes de l'Histoire française. La femme, toujours voilée, protégée pa...