samedi 4 juin 2022

La bascule...

En dépit des orages, restons dans les images d’été ! Voici La bascule (comprendre, la balançoire).

Cette gravure de Jacques-Firmin Beauvarlet (Abbeville, 1731 - Paris, 1797) date de 1760. Elle est inspirée d’une toile de Fragonard des années 1750-55, qui faisait à l’origine partie d’une paire (avec un colin-maillard) et se trouve actuellement au Musée Thyssen-Bornemisza de Madrid. On voit qu’il ne fallait guère de temps pour que les œuvres des grands maîtres se multiplient en gravures et circulent dans de nombreux milieux.

La gravure est agrémentée d’un poème :

 

À peine sortons nous de la timide enfance

Que déjà les Amours se mêlent à nos jeux.

On le voit bien ici, ce n’est qu’aidé par eux,

Que ce jeune berger fait pencher la balance.

 



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pas de ça Lisette !

Pas de ça Lisette !   Ma mère, qui était née en 1914, employait volontiers cette expression française ancienne, destinée à mettre en garde o...