lundi 23 novembre 2020

Mouches, grains de beauté et piercings...

Les mouches sont un basique de la coquetterie féminine du XVIIIe siècle, et leur position sur le visage était un code que les hommes savaient parfaitement déchiffrer (voir illustration). La tradition des mouches est très ancienne : les élégantes de la Rome Antique s’en paraient déjà. On peut se demander si cette tradition a vraiment disparu, et pourquoi.

Il est vrai que la modestie et la dépendance servile imposée aux femmes au XIXe siècle ne permettait guère la survie de ces effronteries. Mais il me semble que les fameuses mouches sont timidement réapparues au XXe siècle, sous des formes nouvelles : personne n’a oublié ce grain de beauté sur le visage de Marylin Monroe, qui n’était pas étranger à la fascination qu’elle exerçait sur les hommes. Vu son emplacement, c’était, selon le code du XVIIIe, une "galante" ; ça ne s’invente pas…
Pour ce qui est du XXIe siècle, on peut se demander si les piercings qui fleurissent sur les visages de beaucoup de femmes n’ont pas pris la relève. Encore que j’imagine mal la demoiselle de Rosling, transportée au XXIe siècle, avec des piercings, même si ça pourrait être amusant ; je vais y réfléchir… Ceci-dit, j’ignore si l’emplacement de ces mouches métalliques et post-modernes porte un message particulier. Quelqu’un en sait plus ?
 






samedi 14 novembre 2020

Libations !

"Bien, soupira la comtesse, en ce cas, restons civils… Hans, apporte-nous le vidercome et quelques autres bouteilles !

Le valet revint avec un panier de bouteilles et un hanap d’argent ciselé dont la contenance ne devait guère être inférieure au demi-litre. Magdalena le remplit de vin et le leva vers le lustre..."

 

Cette scène est tirée de mon roman Le voyage de Ziska (Éditions du 38), où l’on voit les convives vider tour à tour un hanap de vin en "portant des santés". Cette réjouissance vineuse était courante dans les dîners de la noblesse allemande du XVIIIe siècle. 

Curieusement, une coutume tout-à-fait semblable existait dans la Rome Antique : la comissatio. Cette distraction prenait place à la toute fin du banquet (et pour cause...) et consistait par exemple à vider chacun à son une coupe de vin cul sec, puis à la passer à son voisin qui faisait de même. Il se peut que les nobles allemands aient été influencés par leur culture classique ! Toujours est-il que dans les deux cas, que ce soit la libation antique ou la scène impliquant mon héroïne Ziska, le résultat était le même : une cuite mémorable…
 
Illustration : la célèbre coupe romaine dite de Lycurge (IVe siècle) conservée au British Museum, en verre dichroïque et argent, changeant de couleur en fonction de la lumière.
 

 

 

jeudi 12 novembre 2020

Confinement et super pouvoirs !

Pendant tout ce mois de novembre, dans le cadre de sa promotion sur les "super-héroïnes", mon éditeur vous propose la version numérique de mon roman Le talisman tibétain pour la modique somme de 2,99 Euros. (À noter que mon héroïne Gopika n’a pas de super pouvoirs, juste un certain pouvoir de séduction.)

Ce confinement vous cloue sur place ? Voici une occasion unique de partir en vacances en Himalaya pour un prix défiant toute concurrence ; aucun supplément pour chambre individuelle, et les conditions sanitaires sont comme à la maison. Bon séjour !

 

s://www.editionsdu38.com/38-rue-du-polar/crimes-en-himalaya/le-talisman-tibétain/ 

 

Sweet Dream – Giovanna Photography

 

dimanche 8 novembre 2020

Sari de mariage...

"Tséring n’avait pas exagéré : elle était vêtue richement, d’un somptueux sari de mariage coupé dans une soie épaisse. Ses cheveux, d’ordinaire réunis en catogan sur sa nuque, flottaient librement sur ses épaules..."

Extrait de Le Talisman tibétain (série Crimes en Himalaya), aux Éditions du 38.

 

Janhvi Kapoor pink Arpita Mehta sari

 

mardi 3 novembre 2020

J'ai accroché des drapeaux de prière...

"J’ai accroché des drapeaux de prière et j’ai récité des milliers de fois le mantra Om Mani Pémé Hum…"

                                        Extrait de Les évadés du Toit du Monde (série Crimes en Himalaya), aux Éditions du 38.

 

 https://www.amazon.fr/%C3%A9vad%C3%A9s-toit-monde-Crimes-Himalaya-ebook/dp/B076PVWNHZ/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1508998503&sr=8-1&keywords=les+%C3%A9vad%C3%A9s+du+toit+du+monde

 

 

Photo Mingma Munmintsho Sherpa, Photography Club of Sikkim.

Alerte enlèvement !

"(…) elle ne fit pas attention à la voiture arrêtée à hauteur de la boutique, ni aux deux hommes campés devant. Elle ne comprit pas ce ...