mercredi 30 décembre 2020

Un jeu de société passionnant pour la soirée du réveillon !

Un jeu passionnant pour une soirée de réveillon en famille !

Le cavagnole, introduit en France dès les années 1740, est l'ancêtre de notre loto. Variante du biribi, jeu de paris, ce jeu-ci se compose d'un grand plateau de 24 cartes. Des billets numérotés roulés sont enfermés dans des pions-olives en buis qu'on rassemble dans un sac surmonté d'un fermoir en ivoire.
Le numéro sélectionné est annoncé et le joueur ayant misé sur le bon numéro obtient sa mise multipliée par 36 ou par 64. Ce jeu est composé de 24 cartes à 5 chiffres représentant des scènes de la vie quotidienne mais aussi de fables ou des personnages de théâtre ou de carnaval. Sur la carte numérotée de 1 à 5, les scènes représentent La Bergère, Le Singe barbier, La Vivandière, Le Forgeron, La Dame à sa toilette. La dernière carte porte les numéros 116 à 120: M. de ballets, Scaramouche, Le Médiateur, Le Chat, Les Vaniers (source : BNF)

Et voilà votre soirée sauvée !

 

 



 

 

 

Cliché ensemble jeu : Musée des Arts Décoratifs, Paris / Cliché Jean Tholance. Carton en gros plan : Musée Condé, Chantilly.

 

Un manuscrit ancien...

" ... Il ne s’agit pas à proprement parler d’un livre, mais seulement de trois ou quatre feuillets à demi carbonisés provenant d’un manuscrit ancien."

                                        Extrait de La vallée du yak sauvage, aux Éditions du 38.



 

Photo @olivieradam07 / Pishu, Zanskar, India, 2014

 

 

dimanche 20 décembre 2020

La plus belle princesse sur cette terre...

Elisabeth Christine de Brunswick-Wolfenbüttel (Brunswick 1671, Vienne 1750), mère de l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, passait dans sa jeunesse pour une femme d’une beauté hors du commun, "la plus belle princesse sur cette terre" selon lady Montagu en 1716, qui poursuit : "Rien ne peut dépasser la beauté de son cou et de ses mains. Jusqu’à ce que je les voie, je n’aurais jamais cru qu’une telle perfection pouvait exister, et je fus presque désolée que mon rang ici ne me permette pas de les embrasser". (Extrait de Le pouvoir au féminin, Marie-Thérèse d’Autriche, 1717-1780, L’impératrice-reine, ouvrage remarquable et passionnant d’Elisabeth Badinter).

Lady Montagu (1689-1762) est une aristocrate britannique, écrivaine (voir "L'islam au péril des femmes, Une Anglaise en Turquie au XVIII siècle"). Elle est également connue comme une pionnière de la vaccination (antivariolique), qu’elle découvre dans l’Empire Ottoman où son mari est ambassadeur. Le couple se sépara, et elle tomba amoureuse d’un poète italien, le comte Algaroti. Mais celui-ci était bisexuel, et lui préféra son rival, le 2e baron Hervey. Dépitée, elle reprit ses voyages, vivant un certain temps en Avignon, à Padoue, Venise, etc. Ci-dessous son portrait "à la turque".
 
Lady Montagu

Elisabeth Christine de Brunswick-Wolfenbüttel

samedi 5 décembre 2020

Un temple dans la jungle...

 

" … une clairière dans la jungle, une vingtaine de paillotes, et un temple antique à-demi ruiné. Au-delà, on ne voit plus que des arbres, des taillis touffus de bambous et de hautes fougères ruisselantes de pluie."
                                                      Extrait de "Tigres et châtiments", Éditions du 38
 
 
 
Photo Nisha Mahesh.

mercredi 2 décembre 2020

Bonne année 2021 !