mardi 6 février 2018

Il la regarda lancer ses escarpins...


Il la regarda lancer ses escarpins sur le tapis avec de jolis battements de pied, s’extraire avec souplesse de sa robe à la française, retirer son corset et ses trois jupons, dénouer ses jarretières et rouler ses bas de soie blanche...

Extrait de La demoiselle de Rosling, de Bernard Grandjean, aux Éditions du 38.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La fille et ses deux Apso...

"D’ici quelques années, se dit-il, il faudrait qu’il pense à marier sa jeune nièce. Mais rien ne pressait, Tséring n’avait que seize a...