mardi 18 février 2014

Darjeeling

Le plus haut point de Darjeeling, le sommet de la crête le long de laquelle la ville s'étire, s'appelle Observatory Hill. C'est du moins le nom que lui ont donné les Anglais, car le lieu était à l'origine consacré à la divinité de la mort, en sanskrit Mahakala, (ནག་པོ་ཆེན་པོ་ Nag-po Chen-po, le "Grand Noir" en tibétain), commun au Bouddhisme et à l'Hindouisme. Il y existe toujours aujourd'hui un petit temple où les fidèles des deux religions viennent prier.
Sur la photo, prises non loin de la chapelle de Mahakala, de jeunes Tibétains de l'école du camp de réfugiés voisins sont venus prier pour le Dalaï lama. Au premier plan des drapeaux de prière ("chevaux du vent", en tibétain "loung-ta,  རླུང་རྟ), et au fond, un chöten (མཆོད་རྟེན , mCho-rTen, sanskrit stupa). Ces mots tibétains deviennent vite familiers de tous les voyageurs en Himalaya. Ils seront parmi les premiers que Sarat Chandra Das apprendra à Darjeeling...

(Photo Bernard Grandjean - All rights reserved)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voyages lointains

"Je me fais l’effet d’un capitaine de vaisseau parti à l’aventure sur l’océan afin d’herboriser les îles et découvrir des mondes in...