mardi 19 juillet 2016

Mary La et le vieux Tibet

Trouvé avec émotion sur la page d'une amie Facebook tibétologue, ces deux photos de Mary La, fille de Laden La, un homme qui joua un rôle important au Sikkim et au Tibet dans la première moitié du XXe siècle. Sur la photo de groupe (Nouvel An tibétain de 1929 à Darjeeling), Mary est la 4e en partant de la gauche, après ses parents et l'un de ses frères. 
La photo où elle est seule date de 1930. La coiffe indique la région du Tibet dont la jeune femme est originaire, et le tablier (bandes de couleurs cousues) son statut d'épouse. Les femmes ne l'enlevaient que lors des grands deuils, comme la mort d'un Dalaï Lama.
J'ai bien connu Mary La à Darjeeling, déjà très âgée, où elle dirigeait l'hôtel Windermere, fréquenté par toutes sortes d'allumés, et dont j'ai utilisé le cadre pour mes romans de la série "Betty". Elle était toujours très élégante dans des "choupas" tibétaines traditionnelles, coiffure impeccable et parlant le Queen's english ! Le ruban de sa tresse était toujours assorti à la couleur de sa robe...
"Les Tibétains n'ont que la religion en tête", me disait-elle, impuissante comme tout le monde face à la destruction du Tibet par les Chinois.


 Le source de ces deux photos est inconnue de moi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La fille et ses deux Apso...

"D’ici quelques années, se dit-il, il faudrait qu’il pense à marier sa jeune nièce. Mais rien ne pressait, Tséring n’avait que seize a...